Index de l'article

La rincette

Pour les habitants de Vièle il y avait l’apéritif sur la Placette. La veille un technicien en pompe aspirante-refoulante réparait les joints de cuir. Le puits donnait une eau très fraîche (il n’y avait pas de frigo ni même de glacière) où l’on faisait tremper les melons pour les rafraîchir et le beurre pour qu’il ne fonde pas. Pour l’apéritif, une longue table était dressée et une kyrielle de verres était alignée plein du breuvage interdit.

Les adultes « maïssaient » pendant que les enfants courraient et jouaient au milieu des tables. Certains, trompant l’attention des grands, buvaient leur premier pastis et scellaient ainsi leur première entorse à la « loi ».

 

Consulter tout l'agenda de Quissac.

Voir toutes les petites annonces